Vous êtes ici : Accueil /La commune / Un peu d'histoire

  • print
  • pdf

l'histoire de baladou

carte postale

Commune du canton de Martel de 412 habitants, Baladou est entourée de hameaux qui parfois ont une population plus importante que celle du bourg. C'est un petit village du nord du Lot où il fait bon vivre, village à caractère rural où l'agriculture tient une place importante dans la vie économique. Deux demeures seigneuriales se situent sur la commune, une à Pomié, l'autre à Chavane. Aux Maynades, on trouve une maison de maître sur cour fermée à deux pigeonniers. La commune de Baladou sera créée en 1841. Auparavant, Baladou faisait partie de la commune de Creysse située au bords de la rivière Dordogne. Les habitants de Baladou descendaient à pied par un chemin rural qui passe par le Mont Mercou surplombant la vallée de la Dordogne. En 1841, Baladou deviendra une commune à part entiere. L'école des garçons, ensuite celle des filles et un bâtiment communal (mairie) seront construits. L'église et le cimetière faisaient déjà partie des équipements mis en place. En 1891, le chemin de fer traversera la commune (ligne Bordeaux/Aurillac). La gare du Pigeon sera construite pour accueillir les voyageurs et les marchandises, une halte aux voyageurs sera créée au passage à niveau a l'entrée du bourg. Cependant, Baladou restera un petit village. Quelques commerces s'implanteront tout de même: trois cafés restaurants, faisant également office de cordonnier maréchal ferrant et charron. 

Délibération de la Commune de Creysse le 9 avril 1835

Le maire de Creysse présente au conseil municipal une pétition de la section de Baladou tendant à obtenir leur séparation de la commune de Creysse et l'érection de leur section en mairie.

Pour voir le texte original, cliquez ici

Pour lire le contenu de la délibération, cliquez ici

 

 


L'ordonnance royale de 1841

Par cette ordonnance  de  Louis Philippe, Roi des Français, la section de Baladou est distraite de la Commune de Creysse et érigée en commune distincte dont le chef lieu est fixé à Baladou.

Pour voir le texte original, cliquez ici

Pour lire le contenu de l'ordonnance, cliquez ici

Les maires de Baladou

 

 

 

 

 


Le blason

 

 

"De gueules, au chevron d'or accompagné en pointe d'une lyre du même et en chef de deux croix cléchées, vidées et pommetées aussi d'or" selon le langage du blason.

Le chevron symbolise des jambes (celles du cavalier au bal ou de la balade à pied), la lyre est l'attribut de la muse de la danse et de la poésie lyrique (celle des baladins de jadis), les deux croix occitanes dites aussi de Toulouse rappellent que nous sommes en Occitanie et que c'est le logo de Midi-Pyrénées.

Rouge et or sont les couleurs de la région, du grand Languedoc des comtes de Toulouse, de la vicomté de Turenne et de Martel notre chef lieu de canton.

Pour plus d'explications sur la genèse de ce blason, reportez vous au N°8 du Petit Baladin (cliquer ici)